Home

J’ai déambulé autour du terminus d’autocars de Tel Aviv coiffée d’une maison en plexiglas transparent et je me suis assise sur un banc dans le terminus. J’ai offert des cigarettes aux gens autour de moi ; la fumée a obscurci la maison, rendant celle-ci plus visible et moi moins. J’ai peint le mot hébreu ba-by-it (chez soi) sur la maison. Ensuite, j’ai peint toute la maison en noir et je suis restée assise pendant que les gens discutaient de mes actions. Dans ce contexte social et politique spécifique, l’image de la maison en transformation articulait plusieurs contradictions entourant la notion de chez-soi.

ZAZ festival, New Central Bus Station, Tel Aviv, Israel, 2011

Search: , , |