Dérouler: elle perds le fil

Des tringles en aluminium rotatives installées près du plafond de la galerie déroulaient une variété de cordes et de rubans pendant toute la durée de l’exposition. Branchées à des moteurs à réglages divers, elles variaient d’une rotation par seconde à une rotation aux 60 minutes.
She was (Elle était), le livre qui accompagnait l’exposition, contenait le court récit d’une femme qui semblait laisser partout des traces innocentes et en apparence banales. L’étendu de cette dispersion entraînait la disparition de sa forme extérieure mais, en contrepartie, provoquait l’émergence d’une légende très mineure. À l’instar de la pièce qui se défaisait, le récit parlait de la vulnérabilité des corps qui recherchent la solidité à l’intérieur d’une structure sociale, sans tenir compte de leur propre fluidité.

Optica, Montréal, QC, Canada / Eye Level Gallery, Halifax, NE, Canada, 1997

Search: |